Ensemble

L’instituteur de Samaane nous livre un poème en hommage au village où il accompagne les enfants depuis bientôt 10 ans, merci à toi Souleymane :

Comme une mère tu m’as adopté
Tu es une terre pleine d’humanité
J’adore tes champs fleuris 
J’aime ton paysage que je chéris.

Dans mon sommeil je te vois en rêve 
Me sourire et m’accueillir sans réserve
Ma joie décuple quand je foule ton sol
Où je retrouve mes amis de gandiol.

Heureux de faire ta connaissance
Heureux de faire des alliances
Que de joie j’y ai trouvée
Que de tristesse j’y ai éprouvée.

Oh Samane tu es mon havre de paix
Sous l’ombre de tes baobabs je me repais
Dans tes cossues cases je me repose
Tu me berces avec tes mains de rose.

Tu hantes mes sommeils 
Tu es généreux comme l’abeille 
Chaste comme le soleil
Beau comme un réveil.

DIEME SOULEYMANE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *